actualités

  • Accueil
  • |
  • |
  • 3 projets labellisés par le pôle ont obtenu...
<< Les dernières actualités

3 projets labellisés par le pôle ont obtenu un financement ANR

le Pôle NSL félicite les trois projet ECONOMICS,  AT2R-TRAAK-BIOANALGESICS et TheraSCUD2022 pour l’obtention d’un financement ANR lors de l’appel à projet générique 2017 !

Pour rappel ces trois projets ont été labellisés par le Pôle lors de la deuxième phase de l’appel à projet générique 2017.
2 membres du pôle font parti des consortiums des projets: L’université Lille 1 dans le projet Economics, et l’Institut Pasteur de Lille dans les projets AT2R-TRAAK-BIOANALGESICS et TheraSCUD2022.


ECONOMICS

Design de surfaces anti-encrassantes pour les industries agroalimentaires

L’encrassement des surfaces des échangeurs de chaleur par des dérivés laitiers et ovo-produits constitue un risque sanitaire sévère. La modification de l’état de surface des échangeurs devrait permettre de limiter l’encrassement, mais aucune solution satisfaisante n’a été mise au point pour le moment. Le challenge du projet ECONOMICS est d’élaborer des surfaces et matériaux qui présentent à la fois une bonne compatibilité alimentaire, des propriétés anti-encrassantes et qui résistent aux procédures de nettoyage.

Coordinatrice du projet  Pr Maude JIMENEZ

Budget : 565.000 euros

 

AT2R-TRAAK-BIOANALGESICS 
Caractérisations moléculaires et cellulaires de voies de signalisation de la douleur: contrôle de la douleur dans l’ulcère de buruli comme source d’inspiration pour la conception rationnelle de nouveaux analgésiques puissants 

La compréhension de la douleur, et son soulagement, représentent des défis scientifiques et médicaux majeurs. Notamment avec l’arsenal d’analgésiques disponible largement insuffisant. Pour remédier à cette situation, un intérêt marqué a été observé récemment pour les solutions analgésiques élaborées par “mère nature ».

Le but du projet est le développement de nouveaux analgésiques puissants, en se basant sur l’élucidation du modèle AT2R-TRAAK. Le projet met en œuvre un vaste spectre d’approches, depuis les caractérisations moléculaires et cellulaires détaillées, jusqu’à des explorations extensives en termes de criblages de composés naturels, et enfin des essais in vivo sur des modèles de douleur. Le projet se caractérise par plusieurs points forts prometteurs, ainsi que par la garantie d’un filet de sécurité concernant les risques inhérents à de telles approches.

Coordinatrice du projet Directrice de recherche Priscille BRODIN (Centre d’infection et d’immunité de Lille-INSERM)

Budget : 800.000 euros

 

TheraSCUD2022

Cibler la balance IL-20/IL-22 afin de restaurer l’homéostasie pulmonaire intestinale et métabolique après un régime riche en lipides associé à la fumée de cigarette

Tabagisme et alimentation déséquilibrée (SCUD) sont des facteurs de risque majeurs dans le développement de maladies inflammatoires non-transmissibles. Le tabagisme est souvent associé à un mauvais comportement alimentaire qui induit des désordres métaboliques impliquant un trouble de l’homéostasie intestinale. De plus, obésité et tabagisme entraînent des désordres inflammatoires associés à l’altération du microbiote intestinal (dysbiose). Parmi les facteurs contrôlant la relation “inflammation – dysbiose intestinale”, les cytokines IL-22 et IL-20 pourraient jouer un rôle essentiel de par leurs propriétés. Par des approches multidisciplinaires, TheraSCUD2022 proposera de nouvelles stratégies thérapeutiques interventionnelles dans les maladies associées au SCUD en restaurant l’homéostasie du microbiote intestinal et du système immunitaire

Coordinateur Pr Philippe GOSSET (Institut Pasteur de LILLE)

Budget 415.000 euros