Alternatives aux antibiotiques en santé animale : l’exemple de la colistine

L’université de Lille Sciences et Technologies (Lille 1) coordonne un projet ANR collaboratif Sincolistin (2015-2018) dans le but de développer de nouvelles méthodes et concepts innovants permettant de réduire la quantité de colistine utilisée dans les élevages de porcs.

En effet, la colistine est un antibiotique qui est administré dans plus de 90% des élevages, comme aliment médicamenteux, pour traiter et enrayer certaines infections digestives apparaissant lors du sevrage des porcelets. La colistine est aussi utilisée en santé humaine, pour traiter des infections dues aux bactéries à Gram négatif mais aussi dans certaines maladies comme la mucoviscidose. Elle est ainsi considérée comme antibiotique de dernier recours pour faire face à la multirésistance bactérienne de plus en plus inquiétante. Il est important de réduire son usage en santé animale pour préserver son efficacité et sa longévité en santé humaine.

Le projet Sincolistin vise à développer  des stratégies innovantes d’administration de la colistine associée à de nouveaux antimicrobiens, pour obtenir une synergie permettant de réduire les doses de colistine administrées en élevage.

Le projet est piloté par le Professeur Djamel Drider du laboratoire régional de recherche en agroalimentaire et biotechnologies : Institut Charles Viollette. Outre l’université de Lille 1, le consortium est composé d’un réseau de laboratoires académiques et un industriel de notre région (ANSES, Ploufragan; IEMN-CNRS Lille, Université d’Auvergne, Université de Poitiers-Inserm et la société Industrielle Lesaffre).

Contact info

Adresse :

Pôle Nutrition Santé Longévité
Parc Eurasanté Ouest
310 avenue Eugène Avinée
59120 LOOS ( Lille – métropole – FRANCE )

Téléphone :
03 28 55 50 14

Fax :
03 28 55 90 61