Comment promouvoir la consommation de légumes chez les adolescents et les seniors ?

Bien que les bienfaits des légumes soient largement plébiscités par les professionnels de la nutrition et connus des consommateurs, leur consommation en Europe reste en deçà des recommandations. Comment alors promouvoir leur consommation ? C’est la question que se sont posée les universités de Bournemouth, d’Aalborg, de Florence, la société Bonduelle et le Centre de Recherche de l’Institut Paul Bocuse.bonduelle

Ces 5 partenaires se sont associés pour monter ensemble le projet VeggiEAT dont le but est de développer une plateforme européenne de modélisation de la consommation de légumes prêts à l’emploi à domicile et en restauration. Celle-ci étudiera la question sous plusieurs angles auprès de deux catégories d’âge cibles que sont les adolescents et les seniors :

  • compréhension des préférences des consommateurs,
  • développement de recettes adaptées à la restauration hors foyer
  • étude, dans des restaurants scolaires et maisons de retraite, de la disposition spatiale de l’offre alimentaire et plus particulièrement celle des légumes.

Le projet VeggiEAT a été doté d’un budget de 1,6 millions d’euros par la Commission Européenne et se déroulera d’octobre 2013 à octobre 2017.

 

David MORIZET, Responsable Sciences des Consommateurs chez Bonduelle répond à nos questions sur le projet

Pourquoi avoir intégré le projet VeggiEAT ?

DM : « En tant que référent mondial de l’alimentation végétale, le Groupe Bonduelle s’est engagé auprès des institutions publiques depuis de nombreuses années pour encourager la consommation de légumes.
En outre, nous avons développé depuis plus de 6 ans un ambitieux programme de recherche pour mieux comprendre les déterminants des comportements de l’Homme face aux légumes au cours de la vie. Nous avons participé au montage du Projet VeggiEAT pour plusieurs raisons. C’est d’abord un projet qui porte sur deux périodes de la vie que nous n’avions que peu ou pas encore explorées (i.e. les adolescents et les seniors). C’est aussi un projet qui va permettre de comparer les perceptions et comportements alimentaires dans plusieurs pays européens différents. Nous sommes également très sensibles à la grande qualité des équipes scientifiques pluridisciplinaires regroupées pour ce projet. »

Quel est le rôle de Bonduelle dans le projet VeggiEAT ? Quelles sont les expertises que vous y apportez ?

DM : « Au même titre que les autres partenaires, Bonduelle a participé à la définition du programme de recherche et contribue à la conception et au pilotage des expérimentations. Près d’un tiers de l’équipe Corporate Research est impliquée dans le projet et cela couvre plusieurs champs disciplinaires : sciences sensorielle et du consommateur, nutrition, physiologie végétale.
Nous avons plus particulièrement la responsabilité d’une brique de recherche portant sur la perception des propriétés sensorielles des légumes qui est actuellement en cours. »

Quels sont les premiers résultats ?

DM : « Les premiers résultats seront officiellement partagés lors du congrès européen des sciences sensorielle et du consommateur à Copenhague en septembre (Eurosens – A sens of life) ! Nous avons maintenant terminé la collecte des données auprès des adolescents français dans quatre collèges du Département du Nord et nous collectons actuellement des données auprès de personnes âgées dans plusieurs foyers logement de la Ville de Roubaix. Nos collègues anglais, danois et italiens reproduisent à l’identique ces tests dans leur pays sur la période de juin à novembre. Les résultats seront par la suite publiés sur le site du projet : www.veggieat.eu  »

 

La dimension comportementale est également étudiée de près par le Pôle Nutrition Santé Longévité.
A ce titre, le Pôle NSL met en place un comité permanent sur la thématique comportementale (comportement alimentaire, comportement de consommation) dans le but de favoriser la mise sur le marché de produits mieux adaptés aux attentes des consommateurs dont le lancement a lieu le 25 septembre de 14h à 17h.

Programme :
– Présentation d’un benchmark réalisé par le Pôle NSL
– Intervention de Bonduelle sur le projet européen VeggiEAT
par Laurence DEPEZAY, Responsable Nutrition et David MORIZET, Responsable Sciences des Consommateurs
– Présentation du projet FHU – « The first 1000 days of life : A window of opportunity to shape our future health »
par Pr. STORME, coordinateur du projet, accompagné de Pr. DERUELLE, Pr. GOTTRAND et Dr. RAKZA
– Discussion

Pour plus d’informations, nous contacter : contact@pole-nsl.org

Contact info

Adresse :

Pôle Nutrition Santé Longévité
Parc Eurasanté Ouest
310 avenue Eugène Avinée
59120 LOOS ( Lille – métropole – FRANCE )

Téléphone :
03 28 55 50 14

Fax :
03 28 55 90 61