La BPI donne du crédit à vos projets : retour sur un atelier payant !

La recherche collaborative était mise à l’honneur lors de l’atelier organisé par le Pôle NSL le 30 septembre dernier. Au programme, une intervention à 4 voix de BPI France pour les opportunités de financement et un retour d’expérience très enrichissant sur le projet MEDIALZ.

D’abord, une présentation du « nouvel acteur » que constitue Bpifrance pour comprendre la logique de cette réorganisation et la philosophie de la division innovation. Dans une interview du 23 septembre accordée à l’AEF, Paul-François Fournier, Directeur Exécutif de l’innovation au sein de BPI France l’expliquait clairement :  « L’innovation revêt un statut particulier car c’est la seule direction qui repose sur les deux grands métiers de Bpifrance, à savoir le financement et l’investissement. Notre objectif est d’assurer un continuum dans le financement de l’innovation, de l’idée de l’entrepreneur jusqu’à l’entreprise qui devient leader mondial dans une innovation »*.
D’où, cette réaffirmation de la mission de Bpifrance en innovation: soutenir les projets innovants et ambitieux, de l’idée à la commercialisation, avec des aides adaptées aux risques.

Ensuite, des réponses aux questions sur la possibilité d’intégrer des partenaires étrangers à un projet, un rappel sur l’éligibilité aux financements de « toute structure juridique de droit français » puisque l’objectif est d’avoir des retombées économiques sur notre territoire, et sur l’importance de la notion de prise de risque technologique pour prétendre au statut de partenaire d’un projet.

photo financement 2Et puis, bien sûr, une présentation des principaux dispositifs de financement de la recherche collaborative, du Fonds Unique Interministériel (FUI) aux Projets Structurants des Pôles de Compétitivité (PSPC), en passant par les projets Innovations Stratégiques Industrielles (ISI). Objectifs et ampleur de ces projets,  critères d’éligibilité et d’instruction, taux de sélection,… les points abordés étaient nombreux.
Pour ce qui est du FUI, « un énorme travail de simplification » a été entrepris « en décentralisant davantage les décisions en région. C’est un travail de régionalisation logique dans la mesure où les projets des pôles sont majoritairement instruits en région. C’est un moyen d’accélérer le processus de décision, parfois un peu long »*.

Enfin, une présentation des nouveaux produits de Bpifrance pour financer l’innovation sous d’autres formes, le Prêt Pour l’Innovation (PPI) et en exclusivité avant même son lancement, le Prêt pour l’Industrialisation-commercialisation des Pôles de Compétitivité (PIPC).
Les mécanismes comme le Préfinancement du Crédit Impôt Recherche (Préficir) pour disposer de trésorerie pour couvrir vos dépenses de R&D dès l’année où elles sont engagées ou le préfinancement du Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi ont également été passés au crible. « Le préfinancement du CIR donne la possibilité aux PME de disposer d’un apport de trésorerie disponible pour couvrir leurs dépenses de R&D dès l’année durant laquelle elles sont engagées. Elles n’auront plus à attendre, comme aujourd’hui, l’année suivante pour récupérer le CIR correspondant. Pour l’instant, 220 dossiers ont été retenus pour une somme de 45 millions d’euros »*.

Au final, des participants qui repartent avec une conviction sur la disponibilité des financements d’abord et surtout celle des intervenants BPI qui peuvent les accompagner à chaque étape de leurs démarches.

A nouveau un grand merci à Jean-Claude Carlu, Directeur de la Direction des Pôles de compétitivité et du FUI, Marielle Mailhes, Responsable du Domaine Santé de la Direction de l’Expertise et des Filières Industrielles, tous deux au siège de Bpifrance et à Agnès Laurent, Déléguée Innovation et Marie-Laurence Descamps, Chargée d’affaires santé et biotechnologies au sein de la Direction régionale Nord Pas de Calais de Bpifrance.

Leurs coordonnées et celles des interlocuteurs BPI par thématique sont indiquées  dans le support de présentation envoyé aux participants et disponibles sur demande pour les membres du Pôle NSL.

André Tordeux, Président de Genoscreen et Luc Buée, Directeur de Recherche au CNRS Inserm U837 – JPArc. Alzheimer & Tauopathies ont clôturé l’atelier avec un témoignage illustrant concrètement la faisabilité de projets dans le cadre du FUI et mettant en avant la plus value de la recherche collaborative.

« Un des enseignements que nous tirons de cette expérience est d’avoir pu mesurer l’intérêt qu’il y a à combiner diverses expertises, scientifiques, cliniques, industrielles, pour enrichir et dynamiser une démarche de recherche. L’expérience tirée de MEDIALZ nous a convaincus que le combat contre la maladie d’Alzheimer tirera bénéfice de la multiplication de pareilles coalitions ».

Pour retrouver le témoignage des partenaires du projet MEDIALZ : voir article précédent.

* avec l’aimable autorisation de l’agence de presse AEF www.aef.info pour la reprise des extraits de la dépêche n°188154, publiée le 4 octobre 2013 par Julien Jankoviak.

Contact info

Adresse :

Pôle Nutrition Santé Longévité
Parc Eurasanté Ouest
310 avenue Eugène Avinée
59120 LOOS ( Lille – métropole – FRANCE )

Téléphone :
03 28 55 50 14

Fax :
03 28 55 90 61