LaSalle Beauvais a rejoint les rangs du Pôle NSL

Rencontre avec Thierry Aussenac, Directeur Scientifique de LaSalle Beauvais Lasalle Beauvais

Pouvez-vous nous présenter l’Institut Polytechnique LaSalle Beauvais ?

LaSalle Beauvais est avant tout un établissement d’enseignement supérieur privé sous contrat, sous tutelle du Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du Territoire et du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche ayant une double mission de formation et de recherche.

LaSalle Beauvais, établissement membre de la Conférence des Grandes Ecoles, délivre les titres d’ingénieurs dans les domaines de l’agriculture, de l’alimentation et santé et de la Géologie reconnus par l’Etat et par la Commission du Titre d’ingénieur.

En bref, LaSalle Beauvais aujourd’hui c’est :

  • 3 diplômes d’ingénieurs, 1 diplôme de technicien supérieur, 3 DNM
  • 1900 étudiants dont 350 diplômés par an
  • 240 salariés permanents dont 130 cadres scientifiques
  • 26,4 millions d’euros de chiffre d’affaires
  • 3 chaires d’entreprises : Agro-machinisme et nouvelles technologies, Risques en agriculture et Plant breeding.

Les activités de recherche de LaSalle Beauvais sont structurées autour de trois axes thématiques majeurs : Agro-Ressources, Aliments et Santé et, Géosciences et Environnement. A l’aplomb de ces axes, les programmes de R&D sont développés au sein de 4 unités de recherche : B2R (Bassin, Réservoir et Ressources), EGEAL (Expression de Gènes et régulation Epigénétique par l’Aliment), HYDRISE (Hydrogéochimie et Interactions Sol-Environnement) et PICAR-T (Processus d’Innovation, Compétitivité dans l’Agriculture et la Ruralité & Territoires).

Enfin, LaSalle Beauvais est membre fondateur de deux pôles de compétitivité Français : le pôle « Industries et Agro-Ressources » et le pôle « Céréales Vallée ».

Que représente la problématique de la Nutrition Santé au sein de l’Institut ?

La problématique « Nutrition et Santé » fait partie intégrante des orientations stratégiques de LaSalle Beauvais depuis aujourd’hui presque 20 ans. C’est ainsi que les premières réflexions sur cette thématique ont démarrées chez nous au cours des années 1997-1998 avec, notamment, la rédaction de la maquette d’une nouvelle formation d’ingénieur (Ingénieur Agroalimentaire et Santé) validée pour la première fois par la CTI en 2001. Aujourd’hui, 15 ans après son lancement, cette formation unique en France accueille 480 étudiants sur 5 années.

En matière de R&D, LaSalle Beauvais a créé en 2005 une nouvelle unité propre de recherche à l’aplomb de cette problématique Nutrition et Santé. Ainsi, l’unité de recherche EGEAL (Expression de Gènes et régulation Epigénétique par l’Aliment) labélisée pour la première fois en 2007 par notre ministère de tutelle compte aujourd’hui une quinzaine de membres permanents. Membre de la SFR CAP-Santé1, cette unité dont la production scientifique est très significative a, notamment, participée activement au développement de nombreux programmes de R&D collaboratifs [AAP régionaux et/ou nationaux (ANR, FUI)] dans le domaine de Nutrition et Santé associant à plusieurs reprises des membres du pôle NSL (entreprises et/ou académiques).

Comment avez-vous connu le Pôle Nutrition Santé Longévité et quelles sont les raisons pour lesquelles vous avez souhaité rejoindre le Pôle ?

Nous connaissons le Pôle NSL depuis sa création dans la mesure où, comme évoqué plus haut, son domaine d’intervention correspondant en grande partie à notre axe stratégique « Alimentation et Santé ». De plus, nous entretenons depuis très longtemps des collaborations avec des acteurs historiques de cette thématique au sein de la région Nord Pas de Calais ; acteurs qui ont eux-mêmes participés à la création du pôle NSL.

Quelles sont vos attentes vis-à-vis du Pôle NSL ?

En adhérant au pôle NSL, LaSalle Beauvais souhaite renforcer ses différents types de partenariats (Recherche, R&D, Transfert et Formation) dans le domaine de la nutrition et santé. Fort de son expérience et de sa notoriété, nous pensons que le pôle NSL est parfaitement en mesure de nous accompagner dans le cadre de notre stratégie de communication, de financement et de valorisation.

Quels sont vos prochains projets ?

Je souhaiterais présenter trois projets : OZONE 2020, LASALLE 03 et AGRILAB

OZONE2020

L’enjeu du projet OZONE 2020 (AAP FUI19) repose sur le double constat d’une sous-exploitation commerciale du potentiel de l’ozone dans l’agro-industrie de première et deuxième transformation et de la prise en compte de nouvelles exigences sanitaires pour les aliments. Premier secteur industriel français, les industries agroalimentaires représentent 150 milliards d’euros de chiffre d’affaire et emploient plus de 400.000 salariés. La France se situe au quatrième rang mondial des pays exportateurs de produits alimentaires.

Pour ce faire, le projet, dont le budget total est de 4,1 millions d’euros, qui a démarré en novembre 2015 cible 2 applications industrielles répondant à des enjeux de marché significatifs : légumes frais prêts à l’emploi (4ème gamme) et produits secs (grains, épices, herbes). Cette ambition se traduit par le développement collaboratif, entre un industriel spécialiste de l’ozone (groupe SUEZ environnement et sa filiale spécialisée), des experts (LASALLE BEAUVAIS, ACTALIA, et l’INERIS comme expert associé), et des industriels leaders sur leurs segments de marché (ETIA, BONDUELLE), alliant expertise technique, connaissance des contraintes du marché et capacité industrielle et commerciale à déployer rapidement les solutions développées.

LASALLEO3

Il s’agit d’un projet d’investissement immobilier d’un budget total de 4,2 millions d’euros et qui a pour objectif de créer une plateforme de R&D dédiée aux applications de l’ozone.
Cette plateforme LASALLE O3 dont la livraison devrait être intervenir en juillet 2016 vient en appui du programme FUI OZONE 2020 et des différents programmes de R&D collaboratifs déjà en place visant les domaines applicatifs complémentaires (chimie du végétal et valorisation des bio-déchets notamment).
Elle se compose d’espaces et d’installations dédiés à la transformation et l’utilisation de l’ozone et comprend une grande halle de manoeuvre consacrée aux activités liées à l’ozone, un bâtiment de plus faible hauteur accolé à la halle sur toute sa longueur, des voies d’accès, des places de stationnement ainsi que des espaces de stockage d’oxygène extérieurs en cuve et en bouteilles, et une dalle extérieure de manipulation sur l’arrière du bâtiment.

AGRILAB

AGRILAB est un fab lab et un living lab tournés vers l’agromachinisme, l’agriculture de précisions et le développement du numérique pour inventer la « ferme du futur »
Le fab lab, que nous souhaitons créer, est un centre d’innovation, pour rapprocher les acteurs, les savoir-faire, les idées autour d’équipements mutualisés dans des espaces adaptés et modulaires.
Le living lab, qui est déjà existant, est une  exploitation agricole de LaSalle Beauvais pour tester in situ les innovations (180 hectares cultivés et groupés et 35 hectares de bois ; 60 Vaches laitières ; atelier volaille et production écosystémiques pour valoriser à la ferme une première transformation de la biomasse).

Le fab lab d’AGRILAB, le centre d’innovation pour l’agroéquipement, sera composé de 3 modules ou espaces thématiques, à savoir :

  • un module procédés, espace de 1164 m² dédié à la première transformation de la biomasse « à la ferme » avec une zone de stockage de la biomasse
  • un module support pour l’hébergement des équipements et matériels d’acquisition et de traitement des données agronomiques, des espaces de démonstration… d’une surface totale de 300 m2
  • un module techno de 960 m² dédié à l’adaptation des agroéquipements aux nouvelles méthodes de production ; espaces extérieurs pour l’approvisionnement en fluide…

Ces 3 espaces représentent un investissement total de 3,8 millions d’euros (infrastructures et aménagements intérieurs, extérieurs ; hors équipements) au service du territoire et de ses acteurs (économiques, professionnels, académiques, institutionnels) qui devrait voir le jour au cours de l’année universitaire 2016-2017.

 Y a-t-il un autre sujet que vous souhaiteriez mettre en avant pour nos lecteurs ?

Au 1er janvier 2016, l’Institut Polytechnique LaSalle Beauvais et l’ESITPA Rouen fusionnent pour former un grand établissement d’enseignement supérieur dans le domaine des sciences de la terre et de l’environnement.
Ce nouvel établissement comptera 2450 étudiants sur deux sites de formation à Beauvais et Rouen, plus de 300 salariés permanents, dont 160 cadres scientifiques, pour un chiffre d’affaires consolidé de 33 millions d’euros en 2015.

1 Structure Fédérative de Recherche CAP-Santé >plus d’infos

Contact info

Adresse :

Pôle Nutrition Santé Longévité
Parc Eurasanté Ouest
310 avenue Eugène Avinée
59120 LOOS ( Lille – métropole – FRANCE )

Téléphone :
03 28 55 50 14

Fax :
03 28 55 90 61