L’innovation ou la survie de l’entreprise

Soladis, nouveau membre du Pôle NSL, nous donne sa vision de l’innovation

De retour au premier plan de l’actualité ces dernières années mais depuis toujours omniprésente dans l’univers entrepreneurial, l’innovation est le facteur clé du développement et de la pérennité des industries et services. Bien souvent citée à la place de l’invention et parfois rabaissée au simple titre d’ « amélioration », et en dépit d’un caractère commun – la nouveauté – une distinction existe cependant entre ces trois adjectifs qualifiant un produit ou service.

Kézako ?

Si l’invention est la concrétisation isolée d’une idée créative (la roue), l’amélioration (dite « continue ») est une évolution bonifiant un produit/service (la roue à rayon). L’innovation quant à elle, est une amélioration significative d’un produit/service/procédé répondant aux attentes d’un marché qu’elle conquiert, et générant une richesse (technologique, financière, écologique, sociétale, d’image,…) : revolight1 (pourrait prétendre à ce titre). Ainsi, l’innovation implique une notion de succès (commercial, entre autres), quand l’invention implique l’idée du succès créatif et technologique.

Pour les plus curieux d’entre vous, le Manuel d’Oslo2 propose des définitions officielles de l’innovation, ainsi que des principes proposés pour l’acquisition et l’interprétation des données sur l’innovation. http://tinyurl.com/qjx2axr

Des encouragements de tous et pour tous.

Placer l’innovation au cœur de la stratégie d’entreprise n’est pas récent, et nous – entreprises – le constatons au quotidien par les encouragements de l’Etat, des régions, et des collectivités via la mise en place et la conduite de programmes de soutien à la recherche et à l’innovation, avec la multiplication des plans de subventionnement (Innovation 2030 le dernier en date) et de crédits d’impôt (CIR depuis 1983, CII,…), et avec la multiplication de technopôles (années 70), pôles de compétences et compétitivité (2005), d’incubateurs, catalyseurs d’échanges et de projets innovants.

Les mouvances sociales et sociétales s’ouvrent elles aussi à l’innovation avec l’apparition et le développement de la Collaborative Economy (elle-même un principe innovant) qui se veut innovante par la proposition de services écologiques et économiques (covoiturage, couchsurfing/hébergement de particulier,…) ou comme catalyseur de recherche et innovation (opensource, crowdfunding/finance participative, coworking,..).

Pour plus d’informations, Eurasanté vous accompagne dans la conception de dossiers de candidature pour Innovation 2030. Ouishare : communauté de la collaborative economy : http://ouishare.net/fr/

La survie de l’entreprise

Une innovation peut donc être liée à un produit, à un procédé, ou à une méthode. Différentes initiatives répondent à différents enjeux dans chacun de ces deux cas.

L’innovation de produits (bien ou service) va nécessiter d’une part une analyse marketing pour s’adapter aux évolutions du besoin client et d’autre part des réflexions d’anticipation pour prévoir, et même créer le besoin du futur client. L’enjeu est d’abord de rester compétitif par rapport à ses concurrents, mais c’est aussi celui de s’offrir la possibilité de créer une rupture technologique3 et prendre un avantage concurrentiel hors-prix4.

L’innovation de procédés, implique d’ouvrir sa routine à de nouvelles opportunités d’organisation, production, commercialisation5 pour découvrir de nouvelles sources de financement, optimiser sa production et son activité… et ce afin d’améliorer des critères propres6 et ainsi prendre un avantage concurrentiel tarifaire (diminution du coût de production, donc du prix de vente) ou hors prix (satisfaction client inégalable).

Les avantages d’une politique d’innovation sont autant de gains pour les concurrents des entreprises traditionnelles soumises au progrès et à l’évolution de ses produits. Ne pas innover, c’est finir par disparaître.

L’Innovation devant la tradition, et on fait comment pour innover ?

L’innovation, que faut-il mettre dans son sac à dos ?

Guide de l’innovation, place aux experts. Pour Luc de Brabandère et Alan Iny7, Innover dans l’entreprise c’est penser – et repenser – dans de nouveaux cadres, ne pas conduire sa réflexion autour de l’univers dans lequel l’entreprise gravite, mais s’ouvrir à des perspectives extérieures et inconnues jusqu’alors car non triviales ou non envisagées. Cela implique la prise en compte de façon prédominante de facteurs tels que le savoir-faire de l’entreprise, la connaissance du client, la veille concurrentielle et les tendances conjoncturelles et d’avenir.

Penser dans de nouveaux cadres va impliquer des étapes
de doute, de tout ;
d’exploration, partout ;
de divergence d’inspiration, en tous sens ;
de convergence des idées, avec du bon sens ;
et de réévaluation, pour de nouvelles améliorations.

Mais ce n’est pas tout…, et c’est pourquoi Soladis vous propose de vous accompagner lors de la form’action du vendredi 24 janvier 2014 autour de la thématique de la structuration et l’optimisation des activités de recherche, développement, industrialisation, et production ; car la bonne idée ne se suffit pas à elle-même, elle doit s’accompagner de bons outils.

Plus d’informations sur le site Internet de Soladis

 

1. Roue munie de LED frontales et dorsales pour éclairer à la manière de phares de voiture classique la route pour le cycliste, et lui offrir par la même une meilleure visibilité pour les autres usagers de la route http://revolights.com/
2. Recueil rédigé par l’OCDE (organisation de coopération et de développement économiques) en 1992 (3ème version en 2005) sur l’innovation technologique et non-technologique.
3. Innovation technologique qui porte sur un produit ou un service et qui finit par remplacer une technologie dominante sur un marché (exemple : appareil photo numérique remplaçant les modèles argentiques)
4. La compétitivité hors-prix consiste à faire valoir des avantages compétitifs décisifs — autres que le prix de vente — pour l’acheteur et le consommateur potentiel (exemple : APPLE).
5. La commercialisation en leasing, ou le financement par sponsoring sont deux innovations de business model.
6. Gager en rapidité, satisfaction client, productivité, marge ; Diminuer le cout de fonctionnement…
7. Luc De Brabandère & Alan Iny, Thinking in New Boxes: A New Paradigm for Business Creativity, 2013.

Contact info

Adresse :

Pôle Nutrition Santé Longévité
Parc Eurasanté Ouest
310 avenue Eugène Avinée
59120 LOOS ( Lille – métropole – FRANCE )

Téléphone :
03 28 55 50 14

Fax :
03 28 55 90 61