Oncovet Clinical Research à l’honneur lors du Fast Track de BIO San Diego

Interview de Matthieu Dubruque, Chief Operating Officer pour OCR

En ouverture du salon BIO San Diego, le FAST TRACK a attiré plus de 200 personnes venues découvrir les projets collaboratifs des membres des pôles de compétitivité présentés à cette occasion.
Les participants, qui sont pour la moitié des entités étrangères, viennent y repérer des projets ambitieux sur des thématiques biotechnologies/santé et nouer des partenariats. C’est un moment de networking qui met en avant la présence française sur la scène internationale.

La société Oncovet Clinical Research a participé cette année au Fast Track pour présenter OCR Matthieu Dubruque, Chief Operating Officer pour OCR, revient sur cet événement.

Comment s’est déroulée votre participation au Fast Track ?OCR chien

D’abord nous étions très fiers de figurer parmi les entreprises sélectionnées pour participer à cette promotion des start-ups qui comptent en France dans le cadre de BIO.
Le format Fast-Track était efficace (présentation condensée de 7 min), l’audience nombreuse et de grande qualité : pour une CRO comme la nôtre présenter devant de grands comptes comme Abbvie, Genentech ou encore Celgene représente une belle opportunité que nous avons saisie sans hésiter ! De plus, de nombreuses Biotech américaines et européennes étaient présentes dans la salle.
Enfin, le timing de cet événement, qui se positionne le lundi dans le cœur du Convention Center de BIO, est idéal : pas de partnering au moment du Fast-Track donc beaucoup de delegates participent aux conférences proposées et ils sont disponibles et attentifs avant les 3 jours marathon de partnering qui les attendent le reste de la semaine !

Qu’avez-vous présenté à cette occasion ?

Nous avons passé les messages clefs liés à notre positionnement ultra innovant : les chiens et les chats souffrent des mêmes pathologies chroniques que l’homme, on les diagnostique et on les traite de la même manière, et leur physiophathologie est bien plus proche de celle de l’homme que celle des modèles murins. Une fois ces messages intégrés par nos interlocuteurs Biotech/Pharma, il devient quasi systématique pour eux d’intégrer une approche de médecine comparative chien ou chat dans le Drug Development Process à court ou moyen terme. Ils sont par ailleurs très vite confiants sur la méthodologie de design et de monitoring d’essai clinique employée puisqu’elle est la même que celle employée pour les essais cliniques humains, avec tout de même deux différences essentielles : un processus réglementaire très court et des budgets d’études moindres compris entre 50 et 300 K€ pour les plus grosses études.

Quelles sont les retombées de votre participation au Fast Track ?

Le positionnement de l’entreprise a séduit de nombreuses entreprises : j’ai pu ainsi nouer des contacts très prometteurs avec une dizaine d’entreprises Biotech américaines & Big Pharma pour lesquelles nous n’avions pas programmé de meetings via le partnering system de BIO. Cela démontre que notre offre, qui répond à un besoin industriel très concret d’accéder à des modèles animaux plus prédictifs des pathologies humaines, est attractive mais a également besoin d’être expliquée car elle est en rupture avec les schémas traditionnels de Drug Development pour la santé humaine.
Il a été également intéressant de constater que nos essais sont d’intérêt pour nos interlocuteurs pour répondre à des questions de développement variées : passage de la préclinique à la clinique, preuve de concept pour le développement d’une molécule dans une autre indication, pour une stratégie de combinaison thérapeutique, pour un programme de validation de test compagnon, élucidation du mécanisme d’action, renforcer un package préclinique dans la cadre d’une levée de fonds à venir, obtenir une preuve de concept pour le développement d’une molécule pour le marché vétérinaire…

Bref, les retombées sont très positives et nous allons poursuivre cette stratégie d’éducation du marché en présentant OCR sous un format similaire au Fast-Track BIO dans des conventions d’affaires Pharma/Biotech santé humaine majeures au cours du second semestre 2014. Ainsi nous présenterons en juillet à New-York dans le cadre du programme Ubistart, puis en septembre à Stockholm aux Nordic Life Sciences Days, en novembre à Francfort à Bio-Europe et enfin en décembre à Londres au Tumour Models Congress, et bien sûr, lors de BioFIT qui accueille notamment cette année à Lille le « R&D dating for Animal Health and Innovation ».

A propos d’Oncovet Clinical Research

OCR engagée dans la conception et la mise en œuvre d’essais cliniques d’animaux de compagnie naturellement malades pour l’évaluation de solutions thérapeutiques, diagnostiques et de dispositifs médicaux pour la santé humaine.
Après avoir recueilli la reconnaissance du monde scientifique (SIRIC OncoLille), structuré les partenariats nécessaires avec les cliniques vétérinaires, et signé ses premiers contrats avec l’industrie pharmaceutique, OCR a levé début 2014 les capitaux (1M€) nécessaires au déploiement de son offre.

OCR propose aux laboratoires pharmaceutiques une offre unique en Europe consistant à accéder à des modèles canins et félins qui ont développé naturellement – et non de manière induite – des pathologies que l’on retrouve chez l’Homme : cancers, maladies cardiaques, inflammatoires, neurologiques, dermatologiques, ophtalmologiques, troubles du métabolisme, allergies, résistance aux antibiotiques… Les nombreuses données scientifiques connues sur les similitudes entre les pathologies canines et humaines, en particulier dans le domaine du cancer, sécurisent cette approche séduisante pour l’industrie pharmaceutique. OCR travaille également avec l’industrie pharmaceutique vétérinaire.

L’entreprise a également une activité importante d’analyses histologiques via un plateau technique propriétaire (IHC Ventana Discovery) et propose également à ses clients des prestations ex-vivo (biobanque de tissus canins et félins tumoraux), in vitro (lignées cellulaires tumorales canines) et in vivo (xenogreffes tumeur canines).

Plus d’informations sur le site d’OCR

Contact info

Adresse :

Pôle Nutrition Santé Longévité
Parc Eurasanté Ouest
310 avenue Eugène Avinée
59120 LOOS ( Lille – métropole – FRANCE )

Téléphone :
03 28 55 50 14

Fax :
03 28 55 90 61