Pôles de compétitivité, une efficacité prouvée !

Dépenses de R&D, financements obtenus, emploi, chiffre d’affaires… tous les indicateurs témoignent de l’impact économique positif de l’appartenance à un pôle de compétitivité et de la participation à des projets FUI.

La Direction Générale de la Compétitivité de l’Industrie et des Services (DGCIS), en partenariat avec l’Insee, a mené une évaluation de l’impact économique de la politique des pôles de compétitivité sur les entreprises qui y participent.
L’évaluation est double : elle porte, d’une part, sur la globalité des 1 520 PME et ETI indépendantes des grands groupes et qui ne sont pas trop spécialisées dans la production de R&D et, d’autre part sur celles – près de 500 – membres des pôles qui participent à des projets collaboratifs financés par le FUI.

Evolution de la dépense de R&D
Selon l’évaluation menée, la dépense totale de R&D des PME et ETI des pôles de compétitivité appartenant au champ de cette étude aurait été significativement supérieure d’environ 75 000 euros par an en moyenne sur la période 2006-2009 du fait de leur participation au dispositif. Cela représenterait une dépense annuelle supplémentaire de l’ordre de 4,3 % par rapport à leur dépense totale de R&D en 2005.
S’agissant des PME et ETI ayant plus spécifiquement participé à des projets collaboratifs financés par le FUI, leur dépense totale de R & D aurait été significativement supérieure de 100 000 euros par an en moyenne. Ce surcroît, 3,3 % des dépenses de 2005, aurait été consacré à la recherche appliquée et au développement expérimental.

Financements des projets de R&D
Les financements publics directs reçus par les PME et ETI indépendantes du fait de leur participation aux projets financés par le FUI s’élèvent à 45 000 euros, soit un effet de levier supérieur à 2.
Les pôles de compétitivité ont pleinement joué leur rôle puisqu’ils ont permis aux entreprises effectuant de la R&D de mieux bénéficier de l’ensemble des dispositifs de soutien public à l’innovation, tel le CIR, en augmentant le taux de recours à ce crédit d’impôt.

L’emploi de chercheurs et d’ingénieurs
Les entreprises membres des pôles et, plus encore, celles participant à des projets du FUI ont employé plus de salariés que les entreprises comparables restées hors des pôles avec respectivement 0,7 et 1,3 emploi de plus consacré à la R&D.

Un chiffre d’affaires en croissance
Par ailleurs, la participation aux projets collaboratifs du FUI aurait impliqué en moyenne un chiffre d’affaires supérieur de 965 000 euros par an, par entreprise, comparé à celles restées en dehors des pôles, soit un supplément de 2,0 % par rapport à 2005.

Source :
Le 4 Pages de la Direction Générale de la Compétitivité de l’Industrie et des Services (n°23 – avril 2013).

Contact info

Adresse :

Pôle Nutrition Santé Longévité
Parc Eurasanté Ouest
310 avenue Eugène Avinée
59120 LOOS ( Lille – métropole – FRANCE )

Téléphone :
03 28 55 50 14

Fax :
03 28 55 90 61