actualités

  • Accueil
  • |
  • |
  • La dernière newsletter BIOPROD est en ligne ...
<< Les dernières actualités

La dernière newsletter BIOPROD est en ligne !

|RÉSULTATS CLÉS DES DEUX DERNIERS SEMESTRES|
(Octobre 2017-Octobre 2018)

Le portefeuille de projets SMARTBIOCONTROL, soutenu par le programme Interreg France-Wallonie-Vlaanderen, regroupe 26 partenaires de part et d’autre de la frontière Franco-Belge, travaillant en partenariat pour le développement d’une agriculture plus durable.

L’ambition de SMARTBIOCONTROL : développer de nouvelles molécules antifongiques d’origine naturelle -les lipopeptides- à l’efficacité et au coût comparables aux solutions conventionnelles actuelles pour la protection des cultures.

Le projet BIOPROD en particulier est dédié à plusieurs axes de travail dont :

  • L’optimisation de la production (rendement, coût, montée en échelle) des lipopeptides issus des bactéries du genre Bacillus ;
  • L’étude de la biodégradabilité et de la cytotoxicité de ces lipopeptides ;
  • La formulation des molécules afin de les rendre plus efficaces.
Cette newsletter vous détaille l’avancement et les résultats récents de ce projet constitutif de SMARTBIOCONTROL, dont la clôture est prévue pour Octobre 2020.
Vous trouverez en complément d’information les résultats d’une enquête qualitative menée auprès des coopératives et négoces de la zone Interreg ciblée, permettant de mieux connaitre les perceptions et les attentes des prescripteurs et des agriculteurs sur le biocontrôle.

BIODÉGRADABILITÉ DES LIPOPEPTIDES

L’étude de la biodégradabilité des lipopeptides (molécules actives) produits est nécessaire pour démontrer la durabilité des futurs produits développés.
Ainsi, des méthodes spécifiques d’extraction et quantification des lipopeptides ont été développées afin de suivre au mieux et à un coût réduit la biodégradation des lipopeptides dans un ensemble de matrices proches des sols agricoles.
Un premier suivi sur 60 jours de la dégradation de la surfactine dans le sol a été réalisé montrant une dégradation supérieure à 60% au bout de 45 jours.
D’autres essais ont permis de montrer que les sols frais, composts frais et l’acétate de sodium permettaient une bonne dégradation des lipopeptides étudiés.

FORMULATION DES BIOMOLÉCULES

Différentes formulations incluant les lipopeptides actifs et une liste d’adjuvants (seuls ou en combinaison) ont été testées sur quatre cultures.
Les mesures d’angles d’application des formulations testées ainsi que la tension de surface statique ont été intégrées dans ces tests, ces paramètres influant sur le « mouillage » des feuilles et donc permettant une meilleure répartition des molécules actives sur la cible pathogène.
  • Sur le blé, parmi tous les mélanges testés, quatre formulations donnent des résultats très satisfaisants sur les plants affectés par la Septoriose, grâce à une meilleure résistance au lessivage, bien que les feuilles de blé soient difficilement mouillables ;
  • Sur la laitue, dont les feuilles sont naturellement hydrophiles, les produits formulés testés s’appliquent très efficacement ;
  • D’autres essais menés sur la pomme de terre et la tomate donnent des résultats intermédiaires.
De prochains essais auront lieu avec des lipopeptides, seuls ou en cocktail, nano-encapsulées et pour des applications racinaires.

CYTOTOXICITÉ

Les études réalisées avec les lipopeptides purifiés non formulés produits par Lipofabrik sur trois modèles cellulaires ont montré une cytotoxicité acceptable des différentes molécules testées (seules ou en mélange), avec cependant un gradient de toxicité établi comme tel : Fengycine < Surfactine < Iturine.
Pour poursuivre l’analyse, ces résultats seront confrontés prochainement à d’autres molécules chimiques fournies par le projet BIOPROTECT.

RÉSULTATS DE L’ÉTUDE DE MARCHÉ (ENQUÊTE ÉCONOMIQUE)

Une enquête qualitative a été réalisée auprès de 18 distributeurs de produits phytosanitaires (négoces et coopératives) de part et d’autre de la frontière Franco-Belge, afin de mieux cerner leurs perceptions attentes et celles de leurs clients -les agriculteurs, utilisateurs finaux- sur le développement des biomolécules fongicides et des solutions de biocontrôle en général.
Cette enquête, qui couvre par recoupement 75% des exploitations de la zone Interreg FWVL nous donne de précieuses indications pour l’ensemble des partenaires du projet.
Elle nous apprend que face à la pression sociétale et aux impasses réglementaires futures vis-à-vis de l’interdiction de certaines molécules (citons le glyphosate) les solutions de biocontrôle comme les lipopeptides d’origine naturelle pourraient s’avérer être une alternative d’intérêt.
Ainsi, la plupart des sondés seraient prêts à effectuer des essais sur leurs propres parcelles, et aimeraient qu’à l’avenir d’autres projets de recherche autour de pathosystèmes différents puissent-être utilisés, par exemple sur la betterave…

OPTIMISATION DE LA PRODUCTION

De nombreux travaux sont en cours concernant l’optimisation des paramètres de production :
  • Sur les bactéries et leur comportement de colonisation selon les souches étudiées ;
  • Différentes technologies de bioréacteurs sont testées ainsi qu’une montée en échelle avec des tests passant de 2L à 300L ;
  • Les substrats et milieux de culture optimaux pour la croissance des Bacillus et le rendement en lipopeptides ;
  • Les travaux sur l’optimisation des procédés de purification des lipopeptides sont également en cours au niveau de la filtration et de l’extraction et du séchage.
Les résultats de ces travaux seront précisés dans la prochaine newsletter !
|LES LIENS ENTRE BIOPROD ET LES AUTRES PROJETS DE SMARTBIOCONTROL|
  • Bioprotect : Bioprod encapsule dans des billes d’alginate deux micro-organismes bénéfiques (Rhizophagus irregularis et Trichoderma harzianum) pour les plantes et Bioprotect teste leur capacité à coloniser le maïs.
  • Biosens : Bioprod fournit plusieurs souches bactériennes de Bacillus à Biosens afin de mettre au point un capteur spécifique.
  • Bioscreen : les rhamnolipides synthétisés par Bioscreen sont formulés par Bioprod afin d’augmenter leur efficacité pesticide.
|SAVE THE DATE|

En 2019 venez à la rencontre de l’équipe BIOPROD sur les congrès/symposiums :

csm_logo_Antimic2019_complet_578e838705

IUPAC International Congress 2019 GAND 
Le 14ème congrès international sur la chimie de la protection des plantes se tiendra du 19 au 24 Mai 2019 à Gand, Belgique.
https://www.iupac2019.be

ANTIMIC 2019
Le deuxième Symposium Franco-Canadien sur les antimicrobiens naturels, aura lieu du 2 au 4 juillet 2019, à l’Université de Lille (Lilliad, Campus Villeneuve d’Ascq, France). L’objectif du symposium sera de partager les connaissances les plus récentes et les plus pertinentes sur l’apport des substances naturelles dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques dans le cadre de l’approche intégrée One Health. 
https://liaan.fsaa.ulaval.ca/antimic-2019/

CONTACT

Nouvelles stratégies de production et de formulation de biopesticides faiblement toxiques

L’objectif de BIOPROD est de lever les freins liés à la production industrielle de nouveaux biopesticides via des microorganismes producteurs dans le but de fournir dans un avenir proche des produits plus respectueux de l’Homme, de l’environnement et accessibles à un coût raisonnable.

Site web

 

CONTACT

François KRIER
francois.krier@univ-lille.fr / 03 20 41 75 67

Partenaires