fiche projet

<< Retourner à la liste des projets

AD-INOV

  • Budget : 1,7 M€
  • Année de démarrage : 2009
  • Durée : 36 mois
  • Thème(s) : Produits et services en santé / Biotechnologies
  • Consortium : Genfit, VigiCell, Drugabilis, GenOway, Key-Obs, ICOA

Présentation

La maladie d’Alzheimer (MA), longtemps assimilée à un effet du vieillissement, est depuis peu reconnue comme une véritable pathologie. Elle représente la première cause de maladie neurodégénérative et la forme la plus commune de démence, et sa prévalence augmente dramatiquement avec le vieillissement de la population avec des projections à 80 millions de patients dans le monde en 2050.
Les traitements actuels possèdent une efficacité thérapeutique limitée dans le temps et ne modifient pas la progression de la pathologie. Aujourd’hui, la MA représente donc un véritable défi de santé publique et elle a été déclarée Grande Cause Nationale en France en 2007.

Le programme AD-Inov, qui rassemble 5 PME et un laboratoire académique, a pour but d’identifier des nouveaux candidats médicaments pouvant modifier le cours évolutif de la pathologie et permettre de préserver les fonctions mentales et intellectuelles des patients. Pour atteindre cet objectif très ambitieux, le programme AD-Inov a choisi d’être en rupture totale avec les nombreuses cibles thérapeutiques à l’étude, en abordant la MA par un angle nouveau, celui des récepteurs nucléaires (RNs).

GENFIT, le chef de file aura pour rôle d’identifier, en collaboration avec l’ICOA, de nouvelles molécules chimiques innovantes modulant l’activité de ces RNs, et de sélectionner les molécules candidates pour un développement préclinique et clinique. Les partenaires privés du programme AD-Inov (genOway, Vigicall, Drugabilis, Key-Obs) seront en charge de développements technologiques qui permettront d’affiner la validation des cibles et de mieux prédire l’efficacité thérapeutique des candidats médicaments développés.