fiche projet

<< Retourner à la liste des projets

AT2R-TRAAK-BIOANALGESIS

  • Année de démarrage : 2017
  • Durée : 48 mois
  • Consortium : INSERN (Centre d'infection et d'immunité de Lille, Centre de Recherche en Cancérologie Nantes – Angers), CNRS (Institut de génomique fonctionnelle, Institut de biologie de Valrose, Institut des Sciences Chimiques de Rennes), Institut Pasteur (Unité de Bio-Informatique structurale)

Présentation

 La toxine bactérienne mycolactone, qui provoque les lésions dans l’ulcère de Buruli, joue en même temps un rôle d’antidouleur à action longue durée, en se fixant au récepteur de l’angiotensine II de type 2 conduisant à une hyperpolarisation neuronale médiée par le canal potassique TRAAK.

AT2R-TRAAK-BIOANALGESIS a pour objectif de concevoir de nouveaux analgésiques naturels ciblant ce système, en mettant en place des études pharmacologiques sur des familles de (myco)lactones naturelles.