fiche projet

<< Retourner à la liste des projets

CODEX

  • Budget : 4,4 M€
  • Année de démarrage : 2009
  • Durée : 48 mois
  • Thème(s) : Produits et services en Nutrition-santé / Agroalimentaire
  • Consortium : Tate&Lyle, Naturalpha, IBD, INSA Toulouse, Genibio

Présentation

Le marché de la nutrition santé est actuellement l’un des secteurs alimentaires les plus dynamiques et en pleine progression. Les consommateurs sont aujourd’hui soucieux de leur santé et souhaitent pouvoir acheter des produits alimentaires équilibrés et leur apportant des bénéfices santé prouvés. Face à l’omniprésence et la croissance des maladies cardiovasculaires, du diabète et de l’obésité dans nos sociétés, le consommateur recherche des produits alimentaires efficaces dans la prévention de ces pathologies.

Le projet CODEX, qui rassemble un groupe agro-alimentaire, 3 PME et un laboratoire académique, a pour but de développer une nouvelle gamme d’ingrédients fonctionnels dans le domaine de la santé digestive et de la santé cardiovasculaire. Pour atteindre cet objectif, le projet CODEX rassemble des entreprises et laboratoires aux expertises complémentaires aussi bien dans les technologies de procédés, qu’en biologie santé ou en matière d’application alimentaire.

Les ingrédients santé développés dans le cadre de CODEX sont des fibres alimentaires qui seront intégrées dans une grande variété de produits comme les yaourts, les céréales, les soupes, les sauces, les jus, les eaux… et qui, contrairement aux fibres actuellement sur le marché, proposeront des effets santé spécifiques et caractérisés dépassant le cadre de la santé digestive.

Le travail d’élaboration et de validation santé des ingrédients CODEX sera soutenu par les dossiers réglementaires que Tate & Lyle soumettra à l’EFSA (l’Agence Européenne de Sécurité Alimentaire) pour pouvoir utiliser des allégations santé sur les produits CODEX.

TATE & LYLE, est le chef de file du projet CODEX donc l’objectif est d’une part l’optimisation du procédé de fabrication innovant des ingrédients et d’autre part, la validation des effets santé au niveau du laboratoire puis chez l’homme.