fiche projet

<< Retourner à la liste des projets

EXOCELL

  • Année de démarrage : 2006
  • Durée : 18 mois
  • Thème(s) : Outils pour l’excellence
  • Consortium : Macopharma, Université de Lille

Présentation

Le concept du traitement du diabète de type 1 par la thérapie cellulaire est aujourd’hui validé. La restauration d’une insulino sécrétion endogène par allogreffe d’îlots permet la normalisation prolongée (>5 ans) de l’équilibre glycémique au prix d’une morbidité acceptable.
La faible disponibilité des pancréas humains et la nécessité de greffer les îlots de plusieurs donneurs chez chaque receveur limite cependant le développement à plus grande échelle de cette stratégie.
L’objectif général du projet Exocell est la confirmation In Vivo de la restauration d’une insulino sécrétion régulée après transplantation de CPPh chez la souris immunodéprimée.
L’application clinique de cette technique couplée ou non à la greffe des îlots primaires permettrait d’optimiser l’allogreffe en transplantant un ou plusieurs receveur(s) à partir de chaque pancréas disponible voire d’envisager la greffe de cellules autologues.

La confirmation de ces résultats devrait permettre d’envisager la réalisation d’un essai clinique de phase 1 / 2 et conduire à la création d’une structure commerciale susceptible d’assurer la production de cellules destinées à la thérapie cellulaire du diabète dans les centres cliniques français et européens